Les gazogènes

Ce site a pour but d'expliquer simplement le principe du gazogène. En effet, dans l'esprit des gens, le mot gazogène évoque invariablement la guerre 39-45 et les pénuries de carburants, mais ce que l'on oublie souvent c'est que bien avant la Première Guerre mondiale, des moteurs alimentés au gaz pauvre faisaient déjà tourner les usines.

En 1860, J.E. LENOIR applique la théorie de Beau de Rochas et met au point le moteur à cycle quatre temps. Il construit un véhicule expérimental à 4 roues, alimenté par du gaz d'éclairage sous pression, quelques débris de ce véhicule ont été retrouvés. Petite anecdote, une réplique sur plans d'époque a été construite il y a quelques années. Elle fut acquise par un Anglais le 19 juin 2001 au Palais des Congrès de Paris pour le prix de 250 000 FF. Lenoir a commercialisé nombre de moteurs fixes qui trouvèrent diverses applications dans l'industrie. Ils fonctionnaient avec le carburant disponible en fonction de la région, le gaz d'éclairage ou le gaz des hauts fourneaux.

Mais, il est vrai que le pétrole a simplifié et rendu plus pratique l'usage de l'automobile. La peur de manquer un jour de pétrole fait revenir à la mode les énergies telles que celle de la production autonome de gaz pauvre (le gazogène), mais il faut dire que ce n'est pas cette solution qui prévaudra, car trop gourmande en bois. Elle n'est que témoin de l'inventivité humaine et nul doute qu'en cas de pénurie, certains trouveront des idées nouvelles, telles que l'avaient fait nos anciens en adaptant des gazogènes sur leurs véhicules pour pallier le manque de carburant durant de la guerre.

N'hésitez pas à nous aider à enrichir ce site, en participant au forum, ou en nous laissant vos impressions, témoignages ou documentions par courriel. Nous vous en ferons part à travers ce site.


Qui sommes-nous?


Nos gazogènes

 

Passionnés de véhicules anciens, nous avons remis en route et restauré deux Citroën C4 équipées de gazogènes durant la guerre.

La première est une berline de 1929, coupée en camionnette, équipée d'un gazogène à charbon de bois «Le National». La seconde est une berline de 1929, équipée d'un gazogène à charbon de bois «Gohin-Poulenc».

 

 

 

1er Rassemblement de gazogènes


 

Le premier Rassemblement National de Gazogènes aura lieu les 29 & 30 juin 2013.

Il se tiendra sur l'aérodrome de Chavannes (18190), situé à 5 kms de Châteauneuf-sur-Cher et à 30 kms au sud de Bourges. Lieu idéalement situé et central pour rassembler un maximum de gazogènes en fixe ou mobiles sur véhicules.

Ce rassemblement est organisé par Alain MOREL et sera jumelé au 4ème rassemblement de Juvaquatre du centre.

Un rassemblement statique est prévu mais aussi des balades pour découvrir la région.

Vous trouverez tous les renseignements nécessaires sur le forum et la fiche d'inscription sur le site de notre ami Alain (juvapassion.free.fr).

 

 

Laissez-nous un message
Contactez-nous